4-16 septembre 2018Espagne – Arabie Saoudite. Polémique au sujet d'un contrat d'armement.

 

Le 4, le ministère de la Défense confirme l’annulation d’un contrat de 9,2 millions d’euros avec l’Arabie Saoudite, relatif à la livraison de bombes à guidage laser qui risqueraient d’être utilisées dans le conflit au Yémen.

Le 4 également, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman s’insurge contre cette décision, exige la démission de la ministre espagnole de la Défense Margarita Robles et menace de mettre fin à l’ensemble des contrats conclus par Riyad avec l’Espagne. Parmi ceux-ci figure un contrat de 1,8 milliard d’euros conclu en juillet, relatif à la livraison de cinq corvettes par le chantier naval Navantia qui connaît de graves difficultés financières.

Le 6, à la suite d’une médiation de l’ancien roi Juan Carlos, Margarita Robles accepte de s’expliquer devant l’ambassadeur saoudien à Madrid. Riyad lève la menace visant le contrat avec Navantia.

Le 10, le gouvernement espagnol confirme l’exécution de ce contrat.

Le 16, le Premier ministre Pedro Sánchez explique que « le dilemme auquel le gouvernement était confronté était de rompre ses liens commerciaux, économiques et politiques avec l’Arabie Saoudite, avec l’impact que cela pourrait avoir […], ou bien exécuter un contrat signé par le gouvernement précédent ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-16 septembre 2018 - Espagne – Arabie Saoudite. Polémique au sujet d'un contrat d'armement. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-16-septembre-2018-espagne-arabie-saoudite-polemique-au-sujet-d-un-contrat-d-armement/