4-15 mars 2020Espagne. Renoncement de Felipe VI à l'héritage de son père Juan Carlos.

 

Le 4, le quotidien suisse la Tribune de Genève révèle que la justice genevoise a engagé une enquête pour soupçon de blanchiment d’argent aggravé en 2018, à la suite de la découverte d’un don de 65 millions de dollars effectué en 2012 par l’ancien monarque espagnol Juan Carlos au profit de sa maîtresse Corinna Larsen, une chef d’entreprise allemande. L’argent provenait du compte ouvert dans une banque suisse par la fondation panaméenne Lucum dont Juan Carlos est le bénéficiaire. Le patrimoine initial de ce compte, estimé à 100 millions de dollars, correspond à une donation faite en 2008 par l’Arabie Saoudite.

Le 15, le roi Felipe VI déclare dans un communiqué renoncer à l’héritage de son père Juan Carlos. Il prive également ce dernier de l’allocation de l’État. Les jours précédents, Felipe VI avait été désigné par des articles du quotidien britannique The Telegraph comme le second bénéficiaire du compte de la fondation Lucum, ainsi que de celui de la fondation Zagatka ouvert en 2003 dans une autre banque suisse pour financer les voyages privés de l’ancien roi. Felipe VI déclare l’avoir ignoré. Juan Carlos avait abdiqué en juin 2014 sur fond de scandales.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-15 mars 2020 - Espagne. Renoncement de Felipe VI à l'héritage de son père Juan Carlos. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-15-mars-2020-renoncement-de-felipe-vi-a-l-heritage-de-son-pere-juan-carlos/