31 octobre 1994Angola. Conclusion d'un accord de paix entre le gouvernement et l'U.N.I.T.A.

 

À l'issue de négociations engagées il y a un an à Lusaka, capitale de la Zambie, le gouvernement du président José Eduardo Dos Santos (M.P.L.A.) et les rebelles de l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (U.N.I.T.A.) de Jonas Savimbi paraphent un accord de paix destiné à mettre fin à la guerre civile entre les mouvements de libération qui dure depuis 1975. Sur le terrain, les combats se poursuivent. Le texte prévoit le partage du pouvoir avec l'U.N.I.T.A. dans tous les rouages de l'État. Un second tour de l'élection présidentielle doit être organisé, sans précision de date, pour confirmer la victoire du président sortant Dos Santos, qui avait frôlé la majorité absolue lors du premier tour, en septembre 1992. La guerre civile avait alors repris, un an et demi après le précédent accord de paix signé à Estoril, au Portugal, en mai 1991.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  31 octobre 1994 - Angola. Conclusion d'un accord de paix entre le gouvernement et l'U.N.I.T.A. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 août 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/31-octobre-1994-conclusion-d-un-accord-de-paix-entre-le-gouvernement-et-l-u-n-i-t-a/