31 juillet 1996France. Arrestation des auteurs présumés de la profanation du cimetière de Carpentras

 

Le 31, à la suite des aveux spontanés de l'un d'entre eux auprès des services des Renseignements généraux, la police interpelle quatre skinheads ou anciens skinheads, auteurs présumés de la profanation de tombes du cimetière juif de Carpentras (Vaucluse) en mai 1990. Deux d'entre eux sont membres du Parti nationaliste français et européen (néo-nazi). Le chef présumé du commando est mort accidentellement en 1992. Privilégiant dans un premier temps la piste de l'extrême droite, les enquêteurs avaient ensuite soupçonné des jeunes appartenant à la « bonne société » de la ville. En novembre 1995, le Front national avait organisé une manifestation à Carpentras, exigeant des « excuses d'État » en réponse au « mensonge d'État » que constituaient selon lui les accusations dont il était l'objet. En avril, la chambre criminelle de la Cour de cassation avait décidé de dessaisir le juge d'instruction et de délocaliser le dossier. Les skinheads seront mis en examen les jours suivants pour – notamment – violation de sépulture et injures par emblème envers un groupe de personnes en raison de leur race, origine ou religion.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  31 juillet 1996 - France. Arrestation des auteurs présumés de la profanation du cimetière de Carpentras », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/31-juillet-1996-arrestation-des-auteurs-presumes-de-la-profanation-du-cimetiere-de-carpentras/