30 septembre - 2 octobre 2019Pérou. Dissolution du Parlement.

 

Le 30, le président Martin Vizcarra annonce la dissolution du Parlement, justifiée par l’« opposition systématique » de la majorité parlementaire fujimoriste « à la réforme de la justice et à la réforme politique » – et notamment à la refonte du mode de désignation des membres du Tribunal constitutionnel. Des élections sont convoquées pour janvier 2020. Les députés fujimoristes, qui dénoncent un « coup d’État », suspendent le chef de l’État de ses fonctions pour un an et confient l’intérim du pouvoir à la vice-présidente Mercedes Aráoz. L’année 2018 a été marquée par un scandale judiciaire impliquant des magistrats et des responsables politiques appartenant notamment à Force populaire, le parti des fidèles de l’ancien président Alberto Fujimori, condamné en avril 2009 à vingt-cinq ans de prison pour violation des droits de l’homme. Le scandale de corruption lié à l’entreprise Odebrecht implique également de nombreuses personnalités, dont quatre anciens présidents.

Le 2 octobre, Mercedes Aráoz renonce à sa nomination. Martin Vizcarra est soutenu par une majorité de Péruviens, ainsi que par l’armée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 septembre - 2 octobre 2019 - Pérou. Dissolution du Parlement. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-septembre-2-octobre-2019-dissolution-du-parlement/