30 septembre - 1er octobre 1995Lettonie. Victoire des populistes aux élections législatives

 

Les 30 septembre et 1er octobre se déroulent les élections législatives, sur fond de situation économique et sociale difficile. La Voie lettone, formation libérale du Premier ministre Maris Gailis, fait les frais du malaise ressenti par les électeurs. Avec 14,6 p. 100 des suffrages, elle en perd 17,8 p. 100 par rapport au précédent scrutin de juin 1993. Les deux autres grands partis perdent également beaucoup d'audience. Le Mouvement pour l'indépendance nationale (conservateur) recueille 6,2 p. 100 des voix (— 7,2 p. 100) et l'Union des paysans 6,1 p. 100 (— 4,6 p. 100). Les grands vainqueurs du scrutin sont deux formations populistes récemment créées : le Saimnieks, qui obtient 15,3 p. 100 des suffrages, et le Mouvement populaire pour la Lettonie, qui en recueille 15 p. 100. Tous deux sont favorables au renforcement des relations avec la Russie. Indépendant depuis août 1991, le pays, que les derniers soldats russes ont quitté en août 1994, compte 33 p. 100 de russophones, qui pour la plupart ont conservé leur nationalité d'origine. Après l'indépendance, une polémique a opposé Riga à Moscou au sujet de la loi lettone sur la naturalisation des étrangers, jugée trop discriminatoire par la Russie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 septembre - 1er octobre 1995 - Lettonie. Victoire des populistes aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-septembre-1er-octobre-1995-victoire-des-populistes-aux-elections-legislatives/