30 octobre 2009Honduras. Accord de sortie de crise

 

Sous la pression du sous-secrétaire d'État américain Thomas Shannon, les négociateurs du président de facto Roberto Micheletti et ceux du président déchu Manuel Zelaya signent un accord qui devrait mettre un terme à la crise politique survenue à la suite du coup d'État du 28 juin qui a contraint le président en exercice à l'exil; il est revenu en septembre à Tegucigalpa, où il est réfugié dans l'ambassade du Brésil. Cet accord devrait ouvrir la voie à un retour à l'ordre constitutionnel avant l'organisation de l'élection présidentielle du 29 novembre. Le texte prévoit de constituer un « gouvernement d'union nationale » et de soumettre au vote du Congrès la restitution du pouvoir au président Zelaya – sans fixer de date. La communauté internationale, qui souhaite un retour du président Zelaya dans ses fonctions jusqu'à la fin de son mandat le 27 janvier 2010, salue la signature de cet accord.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 octobre 2009 - Honduras. Accord de sortie de crise », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-octobre-2009-accord-de-sortie-de-crise/