30 mai 2011Italie. Victoire de l'opposition de gauche aux élections municipales partielles

 

Le 30, à l'issue du second tour des élections municipales partielles, l'opposition de gauche remporte la ville de Milan jusque-là contrôlée par le Peuple de la liberté (P.D.L.), la formation du président du Conseil Silvio Berlusconi. La défaite de la maire sortante, Letizia Moratti, battue par le candidat du Parti démocrate, Giuliano Pisapia, témoigne de la perte d'influence du Cavaliere jusque dans son fief d'origine. L'opposition de gauche conserve Naples, Turin et Bologne, et l'emporte à Cagliari et à Trieste. Les défaites du P.D.L. s'accompagnent d'un affaiblissement de la Ligue du Nord d'Umberto Bossi, membre de la majorité parlementaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 mai 2011 - Italie. Victoire de l'opposition de gauche aux élections municipales partielles », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-mai-2011-victoire-de-l-opposition-de-gauche-aux-elections-municipales-partielles/