30 mai 2001France. Lourde condamnation de Roland Dumas dans l'affaire Elf

 

Le tribunal correctionnel de Paris condamne Roland Dumas, ancien président du Conseil constitutionnel et ancien ministre des Affaires étrangères, à trente mois de prison, dont vingt-quatre avec sursis, ainsi qu'à 1 million de francs d'amende, dans le cadre de l'affaire des détournements de fonds au préjudice d'Elf Aquitaine, estimés à plus de 64 millions de francs entre 1989 et 1993. Il est reconnu coupable de recel d'abus de biens sociaux pour avoir « retiré un bénéfice personnel » de certaines sommes versées à sa compagne d'alors, Christine Deviers-Joncour. Cette dernière est condamnée, pour le même motif, à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis, ainsi qu'à 1,5 million de francs d'amende. Loïk Le Floch-Prigent, ex-P.-D.G. d'Elf, et Alfred Sirven, ancien directeur des affaires générales du groupe pétrolier, sont condamnés respectivement à trois ans et demi et quatre ans de prison pour abus de biens sociaux.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 mai 2001 - France. Lourde condamnation de Roland Dumas dans l'affaire Elf », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-mai-2001-lourde-condamnation-de-roland-dumas-dans-l-affaire-elf/