3 mars - 1er avril 1996Bénin. Élection de Mathieu Kérékou à la présidence

 

Le 3, le président élu sortant Nicéphore Soglo et son prédécesseur, le général putschiste Mathieu Kérékou, au pouvoir d'octobre 1972 à mars 1991, arrivent en tête au premier tour de l'élection présidentielle, avec respectivement 35,69 p. 100 et 33,94 p. 100 des suffrages. Le taux de participation atteint 86 p. 100. Condamnant la dérive népotiste et totalitaire de Nicéphore Soglo, son candidat de 1991, l'opposition démocratique appuie la candidature de Mathieu Kérékou, qu'elle avait combattu lorsqu'il était au pouvoir. Il est également soutenu par les candidats arrivés en troisième et en quatrième position, Adrien Houngbédji et Bruno Amoussou, ancien et actuel présidents de l'Assemblée nationale.

Le 18, Mathieu Kérékou est élu président. Rendus publics le 24 seulement, les résultats officiels lui attribuent 52,49 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 78 p. 100. Nicéphore Soglo conteste la régularité des résultats, qui sont confirmés par la Cour constitutionnelle le 1er avril.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3 mars - 1er avril 1996 - Bénin. Élection de Mathieu Kérékou à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-mars-1er-avril-1996-election-de-mathieu-kerekou-a-la-presidence/