3 février - 3 mars 2006États-Unis. Les méthodes antiterroristes en question

 

Le 3, le Pentagone publie son programme quadriennal dans lequel la lutte antiterrorisme est qualifiée de « guerre longue » – « tout comme la guerre froide », selon le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld.

Le 7, le directeur du centre antiterrorisme de la C.I.A. Robert Grenier est limogé, comme plusieurs autres responsables de l'agence de renseignement au cours des mois précédents. Ses services ont échoué à localiser les chefs d'al-Qaida, Oussama ben Laden et Ayman al-Zawahiri notamment.

Le 9, dans un discours devant la Garde nationale de Washington, le président Bush révèle les détails d'un projet d'attentat déjoué en février 2002; l'organisateur présumé des attaques du 11 septembre 2001, Khaled Cheikh Mohammed, aurait planifié la chute d'un avion sur le plus haut gratte-ciel de la côte ouest, la Library Tower de Los Angeles. Le projet aurait échoué grâce à l'arrestation du chef de la cellule responsable de sa préparation.

Le 9, le président Bush est mis en cause, devant le Congrès, pour les méthodes employées par son administration dans la lutte antiterrorisme, notamment les écoutes téléphoniques effectuées par l'Agence de sécurité nationale.

Le 14, une « fuite » révèle le contenu d'un rapport de la commission des droits de l'homme de l'O.N.U., qui invite Washington à fermer « sans délai » le centre de détention de Guantanamo Bay, sur l'île de Cuba. Quelque cinq cents « ennemis combattants » accusés de terrorisme y sont enfermés. Les rapporteurs évoquent les « tortures » et les traitements « inhumains » infligés aux détenus. Ils demandent aux États-Unis de renoncer aux méthodes d'interrogatoire en vigueur et de juger ou de relâcher rapidement les prisonniers, dont la détention est qualifiée d'« arbitraire ». Le Département d'État évoque un rapport fondé sur « des rumeurs ».

Le 3 mars, le secrétariat à la Défense publie les noms des trois cent dix-sept détenus de Guantanamo ayant fait l'objet d'une procédure judiciaire, comme le lui avait demandé, le 23 janvier, le tribunal fédéral de Columbia, saisi par l'agence Associated Press.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3 février - 3 mars 2006 - États-Unis. Les méthodes antiterroristes en question », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-fevrier-3-mars-2006-les-methodes-antiterroristes-en-question/