3-9 février 2021Canada. Accusation de profilage racial portée contre la police de Montréal.

 

Le 3, reconnaissant une erreur sur la personne, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) libère l’étudiant guinéen Mamadi Camara, arrêté le 28 janvier pour tentative de meurtre sur un policier, alors qu’il n’avait été que témoin de la scène.

Le 4, la maire de Montréal Valérie Plante (Projet Montréal, gauche écologiste) réclame la tenue d’une enquête indépendante afin de déterminer si Mamadi Camara a été ou non victime de profilage racial. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse évoque la « prévalence constante de ce phénomène » au sein des forces de police. La Direction des poursuites criminelles et pénales est également mise en cause.

Le 5, le SPVM présente ses excuses à l’intéressé dont l’innocence a été confirmée, alors que le Premier ministre Justin Trudeau évoque un « cas troublant », réaffirmant que « le racisme systémique existe dans toutes nos institutions et particulièrement [dans] nos corps policiers ».

Le 9 est annoncée l’ouverture d’une enquête judiciaire sur cette affaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-9 février 2021 - Canada. Accusation de profilage racial portée contre la police de Montréal. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-9-fevrier-2021-accusation-de-profilage-racial-portee-contre-la-police-de-montreal/