3-9 décembre 2018Pérou. Référendum anticorruption.

 

Le 3, Montevideo refuse d’accorder l’asile à l’ancien président péruvien Alan García qui, frappé d’interdiction de sortie de territoire par la justice anticorruption en novembre, s’était réfugié à l’ambassade d’Uruguay à Lima. Trois autres anciens présidents, Pedro Pablo Kuczynski, Ollanta Humala et Alejandro Toledo, sont impliqués ou inculpés dans des affaires de corruption liées à l’entreprise brésilienne Odebrecht – l’ancien président Alberto Fujimori a quant à lui été condamné en avril 2009 pour crimes contre l’humanité.

Le 9, les électeurs approuvent par référendum, par plus de 85 p. 100 des suffrages, trois des quatre modifications institutionnelles renforçant la lutte contre la corruption, proposées par le président Martín Vizcarra, en fonction depuis mars. Celles-ci concernent la désignation par concours des magistrats, l’encadrement du financement des partis politiques et la non-réélection immédiate des parlementaires. Ils rejettent tout aussi massivement l’instauration d’un système bicaméral. Le taux de participation est de 72,3 p. 100 – le vote est obligatoire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-9 décembre 2018 - Pérou. Référendum anticorruption. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-9-decembre-2018-referendum-anticorruption/