3-5 août 1983France. Polémique après la tuerie du Sofitel d'Avignon

 

Le 5, quatre employés et trois clients de l'hôtel Sofitel d'Avignon sont tués au cours d'une tentative de hold-up. L'un des auteurs présumés de la tuerie, Jean Roussel, est arrêté aussitôt après les faits : détenu à la centrale de Clairvaux, il avait bénéficié quelques jours auparavant d'une permission de sortir et n'avait pas réintégré sa cellule. Cette affaire relance la polémique, dont le ministre de la Justice, Robert Badinter, est la principale cible, sur le « laxisme » de la justice en France, au moment même où le garde des Sceaux vient de présenter, le 3, un projet de loi réformant le régime de l'exécution des peines et le mode d'attribution des libérations conditionnelles, des suspensions de peine et des permissions de sortir.

—  Universalis

Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-5 août 1983 - France. Polémique après la tuerie du Sofitel d'Avignon », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-5-aout-1983-polemique-apres-la-tuerie-du-sofitel-d-avignon/