3-29 janvier 1991Somalie. Renversement du président Syaad Barre après de violents combats à Mogadiscio

 

Le 3, les Occidentaux décident d'évacuer leurs ressortissants alors que de très violents combats font rage à Mogadiscio, la capitale, depuis près de deux semaines. Le général Syaad Barre, arrivé au pouvoir grâce à un coup d'État en octobre 1969, est retranché dans son palais présidentiel encerclé par les rebelles. En octobre 1990, les trois principaux mouvements d'opposition somaliens, le Congrès de la Somalie unifiée (C.S.U.), le Mouvement national somalien (M.N.S.) et le Mouvement patriotique somalien (M.P.S.), s'étaient regroupés pour exiger sa démission.

Le 27, les rebelles du C.S.U. prennent le contrôle de Mogadiscio et le président Syaad Barre s'enfuit.

Le 29, le C.S.U. désigne un homme d'affaires, Ali Mahdi Mohamed, pour devenir le nouveau chef de l'État. Les deux autres mouvements d'opposition contestent cette nomination.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-29 janvier 1991 - Somalie. Renversement du président Syaad Barre après de violents combats à Mogadiscio », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-29-janvier-1991-renversement-du-president-syaad-barre-apres-de-violents-combats-a-mogadiscio/