3-27 avril 2008Haïti. Émeutes de la faim et nouveau gouvernement

 

Le 8, les manifestations violentes contre la vie chère gagnent Port-au-Prince. Parties le 3 des Cayes, dans le sud de l'île, elles ont depuis lors causé la mort de cinq personnes. Les émeutiers protestent contre l'envolée des prix des denrées de base depuis quelques semaines. Dans la capitale, ils tentent de forcer les grilles de la présidence de la République et se heurtent aux forces de l'ordre appuyées par les soldats de la Minustah, la Mission de stabilisation des Nations unies en Haïti – un casque bleu sera tué le 12.

Le 12, tandis que l'aide internationale se mobilise en faveur d'Haïti, le Sénat destitue le gouvernement de Jacques-Édouard Alexis.

Le 27, le président René Préval nomme au poste de Premier ministre Éricq Pierre, agronome de formation et économiste à la Banque interaméricaine de développement. Le 12 mai, la Chambre des députés lui refusera son investiture. Le 26, le président Préval désignera au poste de Premier ministre son proche conseiller Robert Manuel, dont la nomination sera également rejetée par le Parlement le 12 juin. Le 31 juillet, enfin, ce dernier entérinera la désignation à la tête du gouvernement, le 23 juin, de l'économiste Michèle Pierre-Louis.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-27 avril 2008 - Haïti. Émeutes de la faim et nouveau gouvernement », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-27-avril-2008-emeutes-de-la-faim-et-nouveau-gouvernement/