3-16 septembre 2017Corée du Nord. Nouvel essai nucléaire de Pyongyang.

 

Le 3, Pyongyang annonce le succès de son sixième essai nucléaire depuis octobre 2006, celui d’une « bombe à hydrogène pouvant équiper un missile balistique intercontinental ». Selon les experts de divers pays, la puissance de cet essai est cinq à six fois supérieure à celle du précédent, effectué en septembre 2016.

Le 11, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte à l’unanimité la résolution 2375 présentée par les États-Unis – et amendée pour obtenir l’accord de la Chine et de la Russie – qui instaure de nouvelles sanctions à l’encontre de Pyongyang – les huitièmes depuis octobre 2006. Le texte prévoit notamment un embargo partiel et progressif sur le pétrole et total sur le gaz naturel, mesures que Pékin entérine pour la première fois.

Le 15, la Corée du Nord procède au tir d’un missile balistique, le dix-neuvième depuis le début de l’année, qui survole le Japon. De portée intermédiaire, l’engin confirme la capacité de Pyongyang à frapper les bases militaires américaines de l’île de Guam, dans l’océan Pacifique.

Le 16, le président Kim Jong-un affirme que son pays a quasiment atteint l’objectif d’établir un « équilibre des forces » qui doit dissuader les États-Unis d’« envisager une option militaire » contre son pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-16 septembre 2017 - Corée du Nord. Nouvel essai nucléaire de Pyongyang. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-16-septembre-2017-nouvel-essai-nucleaire-de-pyongyang/