3-11 mai 2013Pakistan. Victoire de la Ligue musulmane aux élections législatives

 

Le 3, en pleine campagne électorale, Chaudhry Zulfiqar – le procureur chargé du dossier sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto en décembre 2007 – est tué par balles à Islamabad. En avril, l'ancien président Pervez Moucharraf a été inculpé et assigné à résidence pour n'avoir pas assuré une sécurité suffisante à Benazir Bhutto.

Le 11, la Ligue musulmane de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif remporte les élections législatives, avec 32,8 p. 100 des suffrages et 176 sièges sur 342. Le Parti du peuple du Pakistan, la formation au pouvoir, subit un revers, avec seulement 15,2 p. 100 des voix et 39 élus. Le Tehrik-e-Insaf de l'ancien champion de cricket Imran Khan effectue une percée, avec 16,9 p. 100 des suffrages et 35 députés. Malgré les menaces des talibans, le taux de participation est de 55 p. 100. La campagne électorale a été marquée par des violences meurtrières orchestrées notamment par le Tehrik-e-Taliban Pakistan, le mouvement islamiste radical implanté dans les zones tribales frontalières de l'Afghanistan. Ces élections marquent la première transition constitutionnelle entre deux gouvernements élus dans l'histoire du pays. Le 4 juin, Nawaz Sharif prêtera serment comme Premier ministre d'un gouvernement disposant d'une majorité parlementaire après le ralliement de 19 élus indépendants.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-11 mai 2013 - Pakistan. Victoire de la Ligue musulmane aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-11-mai-2013-victoire-de-la-ligue-musulmane-aux-elections-legislatives/