29 septembre 2013Autriche. Victoire de la coalition gouvernementale aux élections législatives

 

Le Parti social-démocrate (S.P.Ö.) du chancelier Werner Faymann et le Parti populaire (Ö.V.P., démocrate-chrétien) du vice-chancelier Michael Spindelegger, qui forment la coalition au pouvoir, conservent la majorité parlementaire à l'issue des élections législatives. Le S.P.Ö. remporte 26,9 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 183. L'Ö.V.P. obtient 24 p. 100 des voix et a 47 élus. Le Parti libéral (F.P.Ö., extrême droite) progresse, avec 20,6 p. 100 des suffrages et 40 députés. Les Verts réalisent le meilleur score de leur histoire, avec 12,3 p. 100 des voix et 24 sièges. Le parti eurosceptique conduit par Frank Stronach entre au Parlement, avec 5,7 p. 100 des suffrages et 11 élus, tout comme le parti libéral Neos, qui obtient 5 p. 100 des voix et a 9 députés. L'Alliance pour l'avenir de l'Autriche, fondée par Jörg Haider, n'est plus représentée au Parlement. Le taux de participation est de 74,4 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 septembre 2013 - Autriche. Victoire de la coalition gouvernementale aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-septembre-2013-victoire-de-la-coalition-gouvernementale-aux-elections-legislatives/