29 septembre 2005Algérie. Adoption par référendum d'une Charte pour la paix et la réconciliation nationale

 

Les électeurs se prononcent massivement en faveur de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale soumise à référendum par le président Abdelaziz Bouteflika, qui s'est personnellement engagé dans la campagne. Destiné à clore la guerre civile, qui a fait officiellement quelque cent cinquante mille morts depuis 1992, le texte propose sous certaines conditions l'« extinction des poursuites judiciaires » à l'encontre des islamistes déposant les armes; il accuse implicitement l'ex-Front islamique du salut d'être responsable des violences et exonère les forces de sécurité de toute responsabilité, notamment dans les nombreuses disparitions. Selon le ministère de l'Intérieur, le taux de participation approche 80 p. 100 et le oui l'emporte avec plus de 97 p. 100 des suffrages. Les rebelles armés du Groupe salafiste pour la prédiction et le combat rejettent la Charte.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 septembre 2005 - Algérie. Adoption par référendum d'une Charte pour la paix et la réconciliation nationale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-septembre-2005-adoption-par-referendum-d-une-charte-pour-la-paix-et-la-reconciliation-nationale/