29 novembre 2009Suisse. Votation populaire contre la construction de minarets

 

La population helvétique se prononce à 57,5 p. 100 en faveur de l'interdiction de construire de nouveaux minarets sur son territoire; la Suisse en compte déjà quatre. Cette initiative populaire était proposée par la droite nationaliste et populiste de l'Union démocratique du centre et la droite chrétienne de l'Union démocratique fédérale, au nom d'un « refus sans équivoque à l'islamisation de la Suisse ». Alors que le débat faisait l'amalgame avec l'extrémisme musulman, le Conseil fédéral (gouvernement suisse) exprime sa surprise et son inquiétude, car il s'était prononcé contre cette initiative populaire qui va à l'encontre des principes de liberté religieuse et de non-discrimination inscrits dans la Constitution helvétique. Par ailleurs, la communauté musulmane suisse, qui compte quatre cent mille personnes dont cinquante mille pratiquants, n'a pas de problème d'intégration. Seuls les cantons de Genève, Vaud, Neuchâtel et Bâle-Ville se sont opposés à cette proposition.

Référendum en Suisse, 2009

photographie : Référendum en Suisse, 2009

photographie

À l'issue d'une campagne de la droite populiste qui n'a pas hésité à employer les grands moyens, les Suisses se prononcent par référendum, le 29 novembre 2009, en faveur de l'interdiction des minarets. 

Crédits : Aslu/ Ullstein Bild/ Getty Images

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 novembre 2009 - Suisse. Votation populaire contre la construction de minarets », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-novembre-2009-votation-populaire-contre-la-construction-de-minarets/