29 mars 2021France. Condamnation du laboratoire pharmaceutique Servier.

 

Le tribunal correctionnel de Paris condamne le laboratoire pharmaceutique Servier à verser une amende de 2,7 millions d’euros pour « tromperie aggravée » et « blessures et homicides involontaires ». Servier est reconnu coupable d’avoir continué de commercialiser le Mediator, un médicament contre le diabète, en dépit des alertes émises depuis 1995 sur sa dangerosité. Le Mediator a été retiré de la vente en 2009 grâce à l’action de la pneumologue Irène Frachon. L’ancien numéro deux de Servier, Jean-Philippe Seta – le fondateur du laboratoire Jacques Servier est mort en 2014 –, est condamné pour les mêmes motifs à quatre ans de prison avec sursis, et l’Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM) à 303 000 euros d’amende pour « blessures et homicides involontaires », pour avoir « failli dans son rôle de gendarme du médicament ». Au civil, Servier est condamné à indemniser les victimes à hauteur de 180 millions d’euros. Le laboratoire est relaxé de l’accusation d’« escroquerie ». Ce procès concernait quatre-vingt-seize cas de blessures et homicides involontaires. D’autres procédures concernant d’autres victimes sont en cours.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 mars 2021 - France. Condamnation du laboratoire pharmaceutique Servier. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-mars-2021-condamnation-du-laboratoire-pharmaceutique-servier/