29 mars 2009France. Départementalisation de Mayotte

 

Consultée par référendum, la population de Mayotte – archipel situé entre le Mozambique et Madagascar – s'est massivement prononcée en faveur de la « transformation [du territoire] en collectivité unique [...] exerçant les compétences dévolues aux départements et aux régions d'outre-mer ». Le oui l'emporte avec 95,2 p. 100 des voix; le taux de participation est de 61 p. 100. Mayotte devrait devenir, en 2011, lors du renouvellement de la future assemblée, le cent unième département français et le cinquième en outre-mer. L'île avait déjà choisi le maintien dans la République française, en refusant l'indépendance avec les Comores en 1974 et 1976; et en acceptant, en 2000, le statut spécial de collectivité départementale préfigurant la départementalisation du territoire. Les autorités risquent d'être confrontées à un grave problème d'état civil, dont la révision est en cours afin d'effectuer la transition entre le droit local religieux, fondé sur les préceptes de la religion musulmane, et le droit national laïque. En outre, un tiers de la population est en situation irrégulière, en provenance majoritairement des Comores.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 mars 2009 - France. Départementalisation de Mayotte », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-mars-2009-departementalisation-de-mayotte/