29 juillet 2014Chine. Déchéance de hauts responsables soupçonnés de corruption

 

Les autorités annoncent l'ouverture par la commission d'inspection du Parti communiste chinois (P.C.C.) d'une enquête pour « graves violations de la discipline » à l'encontre de Zhou Yongkang. Ce dernier était jusqu'en novembre 2012 un des neuf membres du comité permanent du bureau politique qui dirige le P.C.C., responsable de l'ensemble de l'appareil sécuritaire. Il était un proche de Bo Xilai, ancien secrétaire du P.C.C. à Chongqing, condamné à la prison à vie pour corruption en septembre 2013. Également accusé de corruption, Zhou Yongkang est en résidence surveillée depuis l'automne de 2013. Arrivé à la tête de l'État en mars 2013, Xi Jinping a engagé une lutte contre la corruption qui gangrène les institutions du pays, promettant de s'attaquer aux « tigres » aussi bien qu'aux « mouches ». Le 30 juin, le bureau politique du P.C.C. avait annoncé l'exclusion du général Xu Caihou, ancien vice-président de la commission militaire centrale, l'organe suprême de commandement de l'armée, qui est soupçonné de corruption.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 juillet 2014 - Chine. Déchéance de hauts responsables soupçonnés de corruption », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-juillet-2014-decheance-de-hauts-responsables-soupconnes-de-corruption/