29 août 1981Autriche. Attentat contre une synagogue à Vienne

 

Deux terroristes arabes, armés de grenades et de fusils mitrailleurs, ouvrent le feu devant une synagogue du centre de Vienne, tuant deux personnes et en blessant dix-sept autres. Cet attentat aurait été beaucoup plus meurtrier si l'opération n'avait pas été déclenchée prématurément, avant la sortie des deux cents fidèles présents dans la synagogue. Les deux terroristes arrêtés appartiendraient au groupe extrémiste palestinien dirigé par Abou Nidal. Ce groupe, farouchement hostile à l'O.L.P., avait déjà revendiqué l'assassinat, le 1er mai dernier, de Heins Nittel, conseiller municipal de Vienne, président de l'Association d'amitié austro-israélienne, et avait proféré des menaces de mort à l'égard du chancelier Bruno Kreisky. À la suite de l'attentat, ce dernier est mis en cause par Jérusalem, qui l'accuse de complaisance à l'égard de l'O.L.P. Cependant, cette dernière condamne, dès le lendemain, ce « lâche crime ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 août 1981 - Autriche. Attentat contre une synagogue à Vienne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-aout-1981-attentat-contre-une-synagogue-a-vienne/