28 septembre - 9 octobre 2008Autriche. Progrès de l'extrême droite et recul des deux grands partis aux législatives

 

Les résultats des élections législatives anticipées sont marqués par la progression de l'extrême droite, qui dépasse son niveau de la fin des années 1990, et le recul du S.P.Ö. et de l'Ö.V.P., les partis de la «grande coalition» qui s'est disloquée en juillet, qui réalisent leurs plus mauvais résultats à l'échelle nationale depuis la naissance de la Ire République autrichienne en 1918. À l'extrême droite, le Parti autrichien de la liberté (F.P.Ö.) de Heinz-Christian Strache obtient 17,5 p. 100 des suffrages et 34 élus sur 183 (+ 13), et l'Alliance pour l'avenir de l'Autriche (B.Z.Ö.) de Jorg Haider, 10,7 p. 100 et 21 sièges (+ 14). Le Parti social-démocrate (S.P.Ö.) de Werner Faymann obtient 29,3 p. 100 des voix et 57 élus (— 11), et son partenaire au sein de la coalition sortante, le Parti populaire autrichien (Ö.V.P., chrétien-démocrate) de Wilhelm Morterer, 26 p. 100 des suffrages et 51 sièges (— 15). Les Verts ont 10,4 p. 100 des voix et 20 députés (— 1). Le taux de participation est de 78,8 p. 100, en légère hausse par rapport au scrutin de 2006.

Le 9 octobre, selon l'usage, le chef du parti vainqueur, Werner Faymann, est chargé par le président de la République Heinz Fischer de former le futur gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 septembre - 9 octobre 2008 - Autriche. Progrès de l'extrême droite et recul des deux grands partis aux législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-septembre-9-octobre-2008-progres-de-l-extreme-droite-et-recul-des-deux-grands-partis-aux-legislatives/