28 novembre 2018Algérie. Violent réquisitoire du président Abdelaziz Bouteflika.

 

Le secrétaire général de la présidence Hebba El Okbi prononce un discours d’une dureté inhabituelle, au nom du président Abdelaziz Bouteflika. Celui-ci dénonce les « prédateurs » qui « réduisent les enjeux du présent et de l’avenir au changement et à la succession des responsables » et menacent de « faire basculer le pays dans l’inconnu ». Le texte vise implicitement les opposants à la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat, annoncée en octobre par le Front de libération nationale, mais non encore confirmée par le président sortant.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 novembre 2018 - Algérie. Violent réquisitoire du président Abdelaziz Bouteflika. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-novembre-2018-violent-requisitoire-du-president-abdelaziz-bouteflika/