28 mars 2015Nigeria. Élection de l'opposant musulman Muhammadu Buhari à la présidence.

 

Le musulman Muhammadu Buhari, candidat de l’opposition regroupée depuis février 2013 au sein du Congrès de tous les progressistes (A.P.C.), remporte l’élection présidentielle avec 54 p. 100 des suffrages. Il devance le président chrétien sortant Goodluck Jonathan, candidat du Parti démocratique du peuple (P.D.P.), qui recueille 45 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 43,7 p. 100. Il s’agit de la première alternance démocratique de l’histoire du pays. Goodluck Jonathan reconnaît la victoire de son adversaire et demande à ses partisans de faire de même. En avril 2011, son élection avait entraîné des violences interreligieuses meurtrières dans le nord du pays. Général à la retraite, Muhammadu Buhari avait dirigé un coup d’État contre le président démocratiquement élu Shehu Shagari en décembre 1983. Il avait lui-même été renversé en août 1985 par le général Ibrahim Babangida. Aux élections législatives qui se déroulent le même jour, l’A.P.C. remporte 225 sièges sur 360 à la Chambre des représentants et 60 sièges sur 109 au Sénat, contre respectivement 125 et 49 pour le P.D.P., en fort déclin.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 mars 2015 - Nigeria. Élection de l'opposant musulman Muhammadu Buhari à la présidence. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-mars-2015-election-de-l-opposant-musulman-muhammadu-buhari-a-la-presidence/