28 mars 1995Bénin. Défaite de la majorité présidentielle aux élections législatives

 

La majorité présidentielle n'obtient que 31 sièges sur 83 lors des élections législatives, dont 20 reviennent au parti du président Nicéphore Soglo, la Renaissance béninoise. Majoritaire, l'opposition reste divisée. Le Parti du renouveau démocratique d'Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée sortante, remporte 19 sièges. Les partisans de l'ancien président Mathieu Kérékou, battu en avril 1991 par Nicéphore Soglo, font leur retour au Parlement avec 12 élus. La formation d'Albert Tévoèdjré, Notre Cause commune, jusqu'alors premier parti de l'opposition, n'obtient que 3 sièges.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 mars 1995 - Bénin. Défaite de la majorité présidentielle aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-mars-1995-defaite-de-la-majorite-presidentielle-aux-elections-legislatives/