28-31 octobre 2016Maroc. Manifestations de colère après la mort d'un vendeur de poissons.

 

Le 28, un vendeur de poissons d’Al-Hoceima, dans la région du Rif, Mouhcine Fikri, meurt broyé dans une benne à ordures après que sa marchandise – de l’espadon – a été confisquée et détruite par la police au motif que la pêche de cette espèce est interdite en cette saison. L’accident, dont la vidéo circule sur les réseaux sociaux, suscite une vive émotion.

Le 30, à l’occasion des obsèques de Mouhcine Fikri, des milliers de personnes manifestent à Al-Hoceima et dans d’autres villes du pays, exigeant la « vérité » et dénonçant le mépris et l’injustice dont ils se disent victimes. Le roi Mohammed VI envoie aussitôt sur place le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad et assure que les responsabilités de ce drame seront établies et sanctionnées. Le Rif était l’un des principaux foyers du mouvement de contestation de février 2011.

Le 31, les autorités annoncent que onze personnes, dont plusieurs agents de l’État, ont été déférées devant la justice pour, notamment, homicide involontaire. Les jours suivants, les manifestations se poursuivent.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28-31 octobre 2016 - Maroc. Manifestations de colère après la mort d'un vendeur de poissons. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-31-octobre-2016-manifestations-de-colere-apres-la-mort-d-un-vendeur-de-poissons/