28-29 novembre 2004France. Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'U.M.P. et remaniement ministériel

 

Le 28, le ministre de l'Économie et des Finances Nicolas Sarkozy prend la présidence de l'Union pour un mouvement populaire (U.M.P.) lors d'une vaste manifestation qui réunit quelque trente mille militants au Bourget (Seine-Saint-Denis), en présence de nombreuses personnalités, dont le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et l'épouse du président de la République, Bernadette Chirac. Nicolas Sarkozy remporte le scrutin, qui s'est déroulé les jours précédents, avec 85,1 p. 100 des voix des militants, face à ses deux challengers, Nicolas Dupont-Aignan et Christine Boutin – le taux de participation au scrutin est de 53,3 p. 100. Dans son discours, il affirme: « Nous soutiendrons le gouvernement parce qu'il nous écoutera. Il nous écoutera parce que nous le soutiendrons. »

Le 29, Nicolas Sarkozy démissionne de ses fonctions ministérielles, comme le président Chirac lui avait demandé de le faire s'il devenait chef du premier parti de la majorité. Il est remplacé par Hervé Gaymard, jusque-là ministre de l'Agriculture, un fidèle de Jacques Chirac. Jean-François Copé, ministre délégué à l'Intérieur, est nommé ministre délégué au Budget tout en restant porte-parole du gouvernement. Dominique Bussereau échange le portefeuille du Budget contre celui de l'Agriculture. Philippe Douste-Blazy récupère le portefeuille de la Famille. Il n'y a plus de ministre d'État au gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28-29 novembre 2004 - France. Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'U.M.P. et remaniement ministériel », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-29-novembre-2004-election-de-nicolas-sarkozy-a-la-presidence-de-l-u-m-p-et-remaniement-ministeriel/