27 novembre 1999Nouvelle-Zélande. Victoire travailliste aux élections législatives

 

Le Parti travailliste de Helen Clark remporte les élections législatives avec 39 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 120, contre 30,6 p. 100 des voix et 41 élus pour le Parti national (libéral) du Premier ministre sortant, Jenny Shipley. La gauche revient au pouvoir pour la première fois depuis 1972, les gouvernements travaillistes de la période 1984-1990 ayant en fait conduit, sous l'influence de l'aile droite du parti, la même politique libérale que le Parti national. L'appoint des 9 sièges de l'Alliance, qui regroupe des partis de gauche plutôt radicaux, doit permettre la constitution d'une majorité parlementaire. Jim Anderton, chef de file de l'Alliance, doit être nommé vice-Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 novembre 1999 - Nouvelle-Zélande. Victoire travailliste aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-novembre-1999-victoire-travailliste-aux-elections-legislatives/