27 mai 2010États-Unis. Nouvelle stratégie de sécurité nationale

 

La Maison-Blanche publie un document-cadre relatif à la stratégie de sécurité nationale des États-Unis. Le texte indique que les « intérêts communs » à l'ensemble des États comprennent, hormis le maintien de la sécurité collective au sens traditionnel du terme, la garantie de « l'accession à une croissance économique équilibrée et durable [ainsi que] la mise au point de réponses collectives face aux menaces du changement climatique, des conflits armés ou des pandémies ». Washington entend développer des partenariats avec la Chine, l'Inde, la Russie, ainsi que le Brésil, l'Afrique du Sud et l'Indonésie, en plus des institutions internationales et des Européens. Le document affirme que la « sécurité à long terme [des États-Unis] ne proviendra pas de [leur] capacité à susciter la peur chez d'autres peuples, mais de [leur] capacité à répondre à leurs aspirations ». Il indique que le terrorisme n'est « qu'un élément » de l'environnement stratégique du pays et que « le danger le plus grave [...] continue de venir des armes de destruction massive, en particulier nucléaires ». Il précise en outre que les États-Unis ne sont pas en guerre « contre une tactique – le terrorisme – ni une religion – l'islam [...] mais « contre un réseau précis, Al-Qaida et ses alliés terroristes [qui] sont des tueurs ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 mai 2010 - États-Unis. Nouvelle stratégie de sécurité nationale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-mai-2010-nouvelle-strategie-de-securite-nationale/