27 juin-8 juillet 2010

États-Unis. Démantèlement d'un réseau d'espionnage au service de la Russie

Le 27, les services de police et de renseignement arrêtent, dans plusieurs grandes villes du pays, dix personnes prétendant être de nationalité américaine, canadienne ou péruvienne. Elles sont soupçonnées d'espionnage pour le compte de la Russie et de blanchiment d'argent. Cette opération est l'aboutissement d'une enquête de plusieurs années menée par le F.B.I.

Le 8 juillet, les dix « agents étrangers » – neuf ressortissants russes et une journaliste péruvienne –, accusés de « conspiration » et non d'espionnage, plaident coupables devant la cour fédérale de New York et sont aussitôt extradés vers la Russie. Moscou libérera en échange quatre Russes condamnés pour espionnage.

— Universalis

Événements précédents