27 juillet 2005

Jugement dans le procès de la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc

France Italie

Le 27, le tribunal correctionnel de Bonneville (Haute-Savoie) rend son jugement dans le procès de l'incendie dans le tunnel du Mont-Blanc, qui avait fait trente-neuf morts en mars 1999. Il prononce une seule peine de prison ferme – six mois sur une peine de trente mois –, à l'encontre du responsable de la sécurité de la concession française de ce tunnel binational. Plusieurs autres responsables des concessions française et italienne, ainsi que le chauffeur routier belge à l'origine de l'incendie, sont condamnés à des peines de prison avec sursis. Le jugement dénonce un « manque de vigilance fautif pour les questions de sécurité ».

—  E.U.

Événements précédents