27 avril 2014Macédoine. Élections présidentielle et législatives

 

Le 27, le président Gjorge Ivanov, candidat de l'Organisation révolutionnaire intérieure de Macédoine-Parti démocratique pour l'unité nationale (V.M.R.O.-D.P.M.N.E., conservateur), au pouvoir, est réélu avec 55,3 p. 100 des suffrages, après avoir obtenu 51,7 p. 100 des suffrages exprimés au premier tour, le 13, mais sans atteindre le seuil de 50 p. 100 des votants. Le taux de participation est de 54,4 p. 100 – il était de 48,9 p. 100 au premier tour. Le président dispose d'un rôle principalement honorifique. Gjorge Ivanov était opposé au candidat de l'Union sociale-démocrate de Macédoine (S.D.S.M., socialiste) Stevo Pendarovski, qui obtient 41,1 p. 100 des voix – il en avait recueilli 37,5 p. 100 au premier tour. Membre de la coalition gouvernementale, l'Union démocratique pour l'intégration (D.U.I.-B.D.I.), qui représente la minorité albanophone, contestait la candidature de Gjorge Ivanov et avait appelé au boycottage du scrutin. Le gouvernement a en conséquence convoqué des élections législatives anticipées le même jour. Le V.M.R.O.-D.P.M.N.E. du Premier ministre Nikola Gruevski arrive en tête avec 43 p. 100 des suffrages et 61 sièges sur 123. La S.D.S.M. de Zoran Zaev régresse avec 25,3 p. 100 des voix et 34 élus. La D.U.I.-B.D.I. obtient 13,7 p. 100 des suffrages et 19 députés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 avril 2014 - Macédoine. Élections présidentielle et législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-avril-2014-elections-presidentielle-et-legislatives/