27-30 mai 1990Birmanie. Victoire de l'opposition aux élections législatives

 

Le 27 se déroulent les premières élections législatives multipartistes depuis le coup d'État du général Ne Win, en mars 1962. Dans les jours qui ont précédé le scrutin, la junte militaire dirigée par le général Saw Maung, qui a pris le pouvoir le 18 septembre 1988, a procédé à de nombreuses arrestations, au déplacement de populations et à l'assignation à résidence des principaux leaders de l'opposition, qui sont interdits de candidature. Aussi la victoire de la principale formation de l'opposition, la Ligue nationale pour la démocratie (396 des 485 sièges), constitue-t-elle une réelle surprise.

Le 30, le général Saw Maung réaffirme toutefois que l'armée restera au pouvoir jusqu'à l'adoption d'une nouvelle Constitution et à la formation d'un gouvernement légal, dans un délai de deux ans. Il déclare en outre qu'aucun trouble ne sera toléré.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27-30 mai 1990 - Birmanie. Victoire de l'opposition aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-30-mai-1990-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives/