27-30 août 1988Chili. Violentes manifestations de l'opposition à l'annonce de la candidature du général Pinochet au plébiscite

 

Le 27, la levée, annoncée le 24, de l'état d'urgence en vigueur depuis le coup d'État du général Augusto Pinochet, le 11 septembre 1973, est officiellement décrétée.

Le 30, après certaines hésitations et malgré l'appel de l'Église chilienne, le 11, en faveur d'un « candidat de consensus », les trois commandants en chef de la junte militaire désignent le général Pinochet comme candidat au plébiscite du 5 octobre 1988, en vue de l'élection du président qui exercera ses fonctions jusqu'en 1997. De violentes bagarres faisant trois morts opposent dans les rues de Santiago les forces de l'ordre et des partisans du régime aux manifestants de la Coordination pour le « non », qui regroupe seize partis depuis les socialistes marxistes jusqu'à la droite démocratique.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27-30 août 1988 - Chili. Violentes manifestations de l'opposition à l'annonce de la candidature du général Pinochet au plébiscite », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-30-aout-1988-violentes-manifestations-de-l-opposition-a-l-annonce-de-la-candidature-du-general-pinochet-au-plebiscite/