27-28 novembre 1998France – Afrique. Promesse de cessez-le-feu en république démocratique du Congo lors du sommet franco-africain

 

Le 27 s'ouvre à Paris le vingtième sommet Afrique-France en présence des représentants de quarante-neuf pays – dont trente-quatre chefs d'État. Le secrétaire général de l'O.N.U., Kofi Annan, y assiste pour la première fois, en qualité d'observateur. Le principal thème du sommet est la sécurité, alors que de nombreux conflits déchirent le Continent noir. « Les actions d'appui [au maintien de la paix], souligne le président Jacques Chirac lors de son discours d'ouverture, ne sauraient exonérer la communauté internationale, dans son ensemble, de ses responsabilités. » La France continue de prôner la tenue, sous l'égide des Nations unies et de l'Organisation de l'unité africaine (O.U.A.), d'une « conférence régionale sur la paix, la sécurité et la stabilité » dans la région des Grands Lacs. En marge des travaux du sommet se déroulent, sous la pression de Kofi Annan, des discussions entre les chefs d'État impliqués dans le conflit en république démocratique du Congo (R.D.C.).

Le 28, les présidents de la R.D.C., de l'Ouganda, du Rwanda et du Zimbabwe s'engagent à signer un accord de cessez-le-feu lors de prochaines négociations que doit organiser l'O.U.A.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Pour citer l’article

«  27-28 novembre 1998 - France – Afrique. Promesse de cessez-le-feu en république démocratique du Congo lors du sommet franco-africain », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-28-novembre-1998-france-afrique-promesse-de-cessez-le-feu-en-republique-democratique-du-congo-lors-du-sommet-franco-africain/