27-28 novembre 1994Norvège – Union européenne. Rejet par Oslo de l'adhésion à l'Union européenne

 

Les 27 et 28, les Norvégiens consultés par référendum rejettent par 52,1 p. 100 des suffrages l'adhésion de leur pays à l'Union européenne, décidée par les Douze en mars et signée en juin. Ils avaient fait de même, dans des proportions comparables, en novembre 1972. Le oui ne l'emporte qu'à Oslo et dans les régions frontalières de la Suède. Les plus fortes proportions de non sont enregistrées dans les ports de pêche. Le taux de participation très élevé – 88,44 p. 100 – témoigne de la forte mobilisation autour de la question européenne. Le Premier ministre travailliste Gro Harlem Brundtland avait prôné le oui, rejetant l'« isolationnisme », tandis que Anne Enger Lahnstein, présidente du Parti centriste (agrarien), avait pris la tête du mouvement en faveur du non qui regroupait les chrétiens-populaires, les socialistes de gauche, une partie des travaillistes, les libéraux et les écologistes, tous attachés à la sauvegarde du style de vie norvégien.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27-28 novembre 1994 - Norvège – Union européenne. Rejet par Oslo de l'adhésion à l'Union européenne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-28-novembre-1994-rejet-par-oslo-de-l-adhesion-a-l-union-europeenne/