26 octobre 2005France. Jugement dans l'affaire des marchés publics d'Île-de-France

 

Le tribunal correctionnel de Paris rend son jugement dans l'affaire des marchés publics des lycées franciliens, l'un des plus importants procès pour corruption jamais tenus en France. Quatre formations politiques, l'ex-R.P.R., le Parti socialiste, le Parti républicain et le Parti communiste, sont reconnues coupables d'avoir détourné, dans le cadre d'un pacte de corruption, quelque 200 millions de francs (30 millions d'euros) pour leur financement, à l'occasion de l'octroi des marchés publics relatifs à la rénovation des lycées de la région, entre 1990 et 1995. Le tribunal condamne notamment l'ancien président (R.P.R.) du conseil général Michel Giraud, qui « a sciemment apporté son concours aux faits de corruption passive », ainsi que Michel Roussin, ancien directeur de cabinet du maire de Paris, à quatre ans de prison avec sursis et cinq ans de privation de ses droits civiques. L'ancien champion olympique et ancien ministre Guy Drut, député (U.M.P.) de Seine-et-Marne, est condamné à quinze mois de prison avec sursis pour avoir bénéficié d'un emploi fictif dans le cadre de l'affaire. De nombreux chefs d'entreprise sont également condamnés. L'ancien ministre et ancien président du Parti républicain Gérard Longuet, seul dirigeant de parti à être poursuivi dans cette affaire, est relaxé. Dans son réquisitoire, le parquet a regretté « les chaises vides de ce procès, destinées aux paroissiens les plus illustres », allusion à l'immunité dont jouit le président Chirac, maire de la capitale et président du R.P.R. au moment des faits.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 octobre 2005 - France. Jugement dans l'affaire des marchés publics d'Île-de-France », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-octobre-2005-jugement-dans-l-affaire-des-marches-publics-d-ile-de-france/