26 mars 2018Tunisie. Blocage de la prolongation du mandat de l'Instance vérité et dignité.

 

Le Parlement rejette la prolongation d’un an du mandat – qui se termine en mai – de l’Instance vérité et dignité (IVD) instituée en décembre 2013. La mission de l’IVD est de « révéler la vérité » sur les atteintes aux droits de l’homme et les malversations financières commises dans le pays entre 1955 et 2013, d’exiger la mise en cause de leurs auteurs et le dédommagement des victimes, afin de contribuer à la « réconciliation nationale ». Les premiers dossiers soumis à l’IVD ont été transmis aux autorités judiciaires. Nidaa Tounès, qui domine la coalition au pouvoir et compte dans ses rangs des figures du régime déchu de Zine el-Abidine Ben Ali, qualifie l’IVD de « revancharde ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 mars 2018 - Tunisie. Blocage de la prolongation du mandat de l'Instance vérité et dignité. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-mars-2018-blocage-de-la-prolongation-du-mandat-de-l-instance-verite-et-dignite/