26 décembre 1991Algérie. Victoire du F.I.S. au premier tour des élections législatives

 

Le Front islamique du salut (F.I.S.) remporte un important succès lors du premier tour des élections législatives, marqué par une forte abstention (41 p. 100). À l'issue de ces premières législatives pluralistes, le F.I.S., qui obtient 188 sièges sur les 430 à pourvoir, semble assuré d'avoir la majorité absolue à l'Assemblée lors du second tour des élections, prévu pour le 16 janvier 1992, alors que 199 sièges restent à pourvoir. Le Front de libération nationale (F.L.N.), parti au pouvoir depuis l'indépendance en 1962, n'a que 15 sièges. Il est même devancé par le Front des forces socialistes (F.F.S.), qui, avec 25 sièges, est le seul partis démocratiques récemment créés à avoir des élus. L'effondrement du F.L.N. et le succès des islamistes algériens suscitent une certaine inquiétude dans les capitales occidentales, en particulier à Paris.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 décembre 1991 - Algérie. Victoire du F.I.S. au premier tour des élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-decembre-1991-victoire-du-f-i-s-au-premier-tour-des-elections-legislatives/