26 août - 9 septembre 2019Belgique. Annulation des décisions du conseil d'administration de l'ISPPC.

 

Le 26, la ministre wallonne des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (Mouvement réformateur) annule certaines décisions prises en juin par le conseil d’administration de l’Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC), notamment celle de créer un poste de conseiller général doté d’un salaire annuel de plus de 200 000 euros bruts, qu’elle juge injustifié. Thomas Salden, demi-frère du président du Mouvement réformateur Olivier Chastel, était le seul candidat à ce poste en vertu d’une procédure de sélection que la ministre juge « ciblée » et « restrictive ». Valérie De Bue annule également la création par le conseil d’un poste d’administrateur indépendant alloué à Thomas Salden, qui autorisait la nomination de celui-ci à la vice-présidence du conseil. Enfin, elle annule l’importante augmentation des salaires des dirigeants de l’ISPPC validée par le conseil. Cette affaire relance le débat sur la gestion des intercommunales engagé à la suite de l’éclatement des scandales politico-financiers relatifs à Publifin, en décembre 2016, et au Samu social, en mai 2017.

Le 9 septembre, le conseil d’administration de l’ISPPC abandonne le projet de création d’un nouveau poste de conseiller général.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 août - 9 septembre 2019 - Belgique. Annulation des décisions du conseil d'administration de l'ISPPC. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-aout-9-septembre-2019-annulation-des-decisions-du-conseil-d-administration-de-l-isppc/