26-29 novembre 2008Inde. Attaque terroriste meurtrière à Bombay

 

Le 26, dans la soirée, des terroristes islamistes armés se réclamant d'un groupe inconnu, les Moudjahidin du Deccan, attaquent divers sites de Bombay (Mumbai), la capitale économique du pays, faisant de nombreuses victimes au cours de la nuit. Ils s'en prennent à la gare centrale, à deux hôpitaux, à un cinéma, à un restaurant, au centre de la communauté juive des loubavitch ainsi qu'à deux hôtels de prestige, le Taj Mahal et l'Oberoi-Trident, où des centaines de personnes restent prisonnières. Les jours suivants, les forces de l'ordre travaillent à déloger les assaillants encore retranchés dans les hôtels, tandis que le ministre des Affaires étrangères Pranab Mukherjee met en cause « des éléments au Pakistan », allusion au groupe paramilitaire islamiste du Lashkar-e-Taiba basé à Lahore, officiellement dissous mais que tolérerait Islamabad.

Le 28, le directeur de l'Inter-Services Intelligence, les services secrets militaires pakistanais, le général Shuja Pacha, accepte de se rendre en Inde, à la demande du Premier ministre indien, Manmohan Singh. L'initiative sera toutefois torpillée par les dirigeants de l'armée pakistanaise.

Le 29, la police annonce la fin des opérations contre les terroristes islamistes. Le bilan des attaques s'établit à au moins 172 morts, dont au moins 29 étrangers et 9 des 10 assaillants.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26-29 novembre 2008 - Inde. Attaque terroriste meurtrière à Bombay », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-29-novembre-2008-attaque-terroriste-meurtriere-a-bombay/