26-29 janvier 1987Proche-Orient. La guerre irano-irakienne au centre des débats de la conférence islamique

 

Du 26 au 29 est réuni à Koweit le cinquième sommet de l'Organisation de la conférence islamique (O.C.I.). Vingt-sept chefs d'État sont présents et quarante-quatre des quarante-six membres sont représentés : l'Afghanistan est suspendu depuis l'entrée des troupes soviétiques en 1980 et l'Iran a décidé de boycotter le sommet qui se tient dans un pays jugé trop proche de son ennemi irakien. En revanche, le président égyptien Hosni Moubarak est présent, la réintégration de son pays, exclu en 1979, ayant été décidée au quatrième sommet réuni à Casablanca en janvier 1984. Des rencontres diplomatiques importantes ont lieu autour de Cheikh Jaber, l'émir du Koweit : elles rassemblent les rois Fahd d'Arabie Saoudite et Hussein de Jordanie, les présidents Assad de Syrie et Chadli d'Algérie, mais peuvent aussi concerner Yasser Arafat, chef de l'O.L.P., Amine Gemayel, président du Liban, ou Hissene Habré, président du Tchad. Malgré le boycottage de l'Iran et l'absence du président Saddam Hussein, retenu en Irak par la reprise des combats, le conflit entre l'Iran et l'Irak est au centre de la plupart des discussions. Mais Téhéran rejette l'appel à l'« arrêt immédiat de la guerre » lancé à l'issue du sommet de l'O.C.I.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  26-29 janvier 1987 - Proche-Orient. La guerre irano-irakienne au centre des débats de la conférence islamique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-29-janvier-1987-la-guerre-irano-irakienne-au-centre-des-debats-de-la-conference-islamique/