25 septembre 1983Uruguay. Deuxième journée de protestation nationale

 

Les partis politiques autorisés (Blanco, Colorado et Union civique) appellent à une journée de protestation nationale contre le régime militaire au pouvoir depuis juin 1973. Plus de cent mille personnes participent à une manifestation à Montevidéo ; le soir, se produit un concert de casseroles et de klaxons et les lumières restent éteintes pendant quinze minutes. Le gouvernement du général Gregorio Álvarez avait suspendu, le 2 août, toutes les activités politiques après la rupture, le 5 juillet, par les trois partis légaux, du dialogue engagé le 13 mai avec les forces armées : ces dernières, qui ont annoncé des élections générales pour novembre 1984, cherchent à institutionnaliser leur participation permanente au pouvoir. Déjà, le 25 août, une première journée de protestation nationale, organisée à l'occasion de la fête nationale, avait donné lieu à de nombreuses manifestations.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25 septembre 1983 - Uruguay. Deuxième journée de protestation nationale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-septembre-1983-deuxieme-journee-de-protestation-nationale/