25 juillet 1989C.E.E. Installation du nouveau Parlement européen

 

À Strasbourg s'ouvre la nouvelle législature du Parlement européen élu en juin. En tant que doyen d'âge, Claude Autant-Lara (quatre-vingt-huit ans), élu sur la liste du Front national, prononce un discours inaugural dénonçant l'apathie de l'Europe face à l'impérialisme culturel des États-Unis d'Amérique, lequel discours est boycotté, avant même son début, par les élus de la gauche (socialistes et communistes), ainsi que par Simone Veil. Le ton et les propos du cinéaste français font ensuite sortir de l'hémicycle de nombreux parlementaires de droite, dont Valéry Giscard d'Estaing. Pour ce qui est de l'élection de leur président, les 518 députés désignent dès le premier tour de scrutin et à la majorité absolue le socialiste espagnol Enrique Baron Crespo qui obtient 301 voix, aucun des cinq autres candidats ne parvenant à recueillir plus de 100 voix. Il est élu pour deux ans et demi, une demi-législature.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25 juillet 1989 - C.E.E. Installation du nouveau Parlement européen », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-juillet-1989-installation-du-nouveau-parlement-europeen/