25-30 décembre 1997Algérie. Élection de la nouvelle Haute Assemblée

 

Le 25, les représentants locaux élisent le Conseil de la nation, dont l'installation, approuvée par le référendum constitutionnel de novembre 1996, doit, selon les autorités, parachever « l'édifice institutionnel de la République ». Le Rassemblement national démocratique du président Liamine Zeroual remporte quatre-vingts des quatre-vingt-seize sièges de ce Sénat ; le Front de libération national (F.L.N.), ancien parti unique allié du précédent, en obtient dix ; le Mouvement pour une société islamique (ex-Hamas), également membre de la coalition au pouvoir, deux. Le Front des forces socialistes obtient quatre élus dans son fief de Kabylie. Le président Zeroual doit encore nommer quarante-huit sénateurs.

Le 30, le début du ramadan est marqué par de nouveaux massacres attribués aux groupes armés islamiques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-30 décembre 1997 - Algérie. Élection de la nouvelle Haute Assemblée », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-30-decembre-1997-election-de-la-nouvelle-haute-assemblee/