25-29 janvier 2013Égypte. Flambée de violences contre le régime de Mohammed Morsi

 

Le 25, à Suez, des violences meurtrières marquent la célébration du deuxième anniversaire du déclenchement du soulèvement contre le régime d'Hosni Moubarak, qui avait pris naissance dans cette ville.

Le 26, la justice condamne à mort vingt et un supporters du club de football de Port-Saïd, jugés responsables des violences ayant entraîné la mort de soixante-quatorze personnes dans le stade de la ville, en février 2012. Les victimes étaient pour la plupart des supporters du club du Caire, qui avaient joué un rôle important dans la chute de l'ancien régime.

Le 26 également, à Port-Saïd, au moins trente et une personnes, dont deux policiers, sont tuées dans les affrontements violents qui opposent manifestants et forces de l'ordre.

Le 27, le président Mohammed Morsi décrète l'état d'urgence à Port-Saïd, Suez et Ismaïlia, où les violences se poursuivent, et appelle à la tenue d’un dialogue national incluant les représentants de l’opposition. Les violences gagnent Le Caire.

Le 29, le chef des armées, le général Abdel Fattah al-Sissi, met en garde contre « un effondrement de l'État » en cas de poursuites des violences, qui ont déjà fait plus de cinquante morts.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-29 janvier 2013 - Égypte. Flambée de violences contre le régime de Mohammed Morsi », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-29-janvier-2013-flambee-de-violences-contre-le-regime-de-mohammed-morsi/